top of page

L'étirement du tigre, une technique à pratiquer entre chaque massage

Dernière mise à jour : 14 juin 2023


etirement-du-tigre

Si vous souffrez de scoliose, d’hypercyphose ou d’hyperlordose, de troubles de retour veineux, de céphalées de tension, de fatigue, de tensions diverses... alors l’éti-

rement du tigre vous apportera beaucoup de bienfaits. Il est cependant contre-indiqué

en cas de : hypertension oculaire, glaucome, suite d’AVC, migraine et

céphalée en crise, grossesse, troubles ORL en phase aiguë, rectitude dorsale.


Voir la vidéo explicative ici https://youtu.be/T8abBfYMUxQ


Comment pratiquer l'étirement du tigre ?

Allongé sur le dos, les jambes au mur, il s’agit d’étirer toute une

chaîne musculaire que l’on décrit comme un tigre très musclé qui

nous tient des talons jusqu’à la base du crâne (en passant par le

derrière des bras jusqu’au bout des doigts). Il s’agit donc de chas-

ser le tigre, de le débusquer dans ses moindres recoins en étirant

toutes les zones postérieures du corps.


Vous pouvez le pratiquer seul, idéalement en fin de journée,

pendant 5 à 10 minutes.


Voici le déroulé de l’exercice

• Allongé au sol, jambes en l’air, plaquez vos fessiers contre le

mur (ou rapprochez-vous-en au maximum).


•Dépliez vos jambes en posant vos talons contre le mur.


•Étirez le sommet de votre tête pour atténuer votre courbure

cervicale.


•Effectuez une rétroversion du bassin afin de plaquer la zone

lombaire au sol.


Une fois votre posture en place, c’est le moment de chasser le

tigre.


Retenez ceci : à chaque expiration, amplifiez si possible chacun des étirements mis en place.


À chaque inspiration, maintenez vos acquis. Ne relâchez pas brusquement vos étirements, mais maintenez-les autant que possible.


•Rapprochez la face postérieure de vos genoux (creux poplités)

contre le mur puis ramenez les orteils en direction de votre

poitrine (flexion des pieds). Pensez à maintenir vos acquis

précédents.


•Les bras le long du corps, paumes vers le sol, commen-

cez par lever les doigts au ciel et poussez des murs imaginaires

pour étirer vos muscles des bras et des épaules.


•Écartez ensuite doucement les bras du corps (ceux-ci restent

au sol) jusqu’à trouver un point d’inconfort. À ce moment-là

vous maîtrisez entièrement votre tigre et l’étirez de toute sa

longueur.


•Restez dans la position, contrôlez, maintenez et opti-

misez tous vos acquis durant 1 à 5 minutes.


• Sortez de la posture en suivant les étapes dans le sens in-

verse : bras, flexion des pieds, creux poplités (derrière des

genoux) puis zone lombaire et tête. Roulez enfin sur le côté

pour sortir de la posture le plus lentement possible.


Temoignage

Après 10 minutes de supplice, je relâche lentement mes efforts, zone par zone, puis mon binôme relâche son étreinte. Je prends tout mon temps pour me relever afin de ne pas laisser le tigre m’étreindre à nouveau de toute sa force. Puis on me mesure à nouveau : j’ai pris 2,5 cm ! Mais pour moi ce n’est pas le plus important.


C’est ce que je ressens qui est incroyable : une énergie nouvelle circule en moi, mes tensions musculaires et ma fatigue se sont totalement envolées. J’ai une vitalité prodigieuse et me sens à la fois parfaitement détendu..



コメント


Posts à l'affiche

Posts Récents

Archives

Rechercher par Tags

Rendez-vous sur oceame.fr

bottom of page